Missions et objectifs


Missions et objectifs

Le CRVI est un des huit centres régionaux d’intégration pour les personnes étrangères ou d’origine étrangère créés par le Décret wallon relatif à l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère du 4 juillet 1996.

Ces centres sont situés dans huit villes wallonnes où la présence d’immigrés est importante, à savoir : Charleroi, Liège, Namur, La Louvière, Mons, Tubize, Luxembourg et Verviers.

Le CRVI est agréé par le Ministère de la Région wallonne depuis le 1er janvier 1998.

 

 

Objectifs

Le CRVI a pour but de promouvoir toute action favorisant les échanges interculturels. Il se propose de soutenir les populations étrangères ou d’origine étrangère dans leur développement autonome, d’impulser des contacts intercommunautaires et de valoriser les actions des organismes d’intervention sociale.

Actions

  • informer et sensibiliser: publications, organisation de séminaires, de débats, de formations destinées aux intervenants sociaux,…
  • coordonner et impulser: accompagnement de projets locaux à vocation interculturelle, animation de partenariats,…
  • participer au parcours d’insertion socioprofessionnelle: partenaire de la Commission sous régionale du parcours d’insertion, animation de groupes de femmes, relais vers les organismes d’insertion,…
  • analyser: recueils et synthèses d’informations sur les politiques locales d’intégration, élaboration de propositions

 

Missions

1° de développer, mettre en œuvre et organiser le parcours d’accueil par:

a) la création des bureaux d’accueil, au sein desquels est dispensé le parcours d’accueil;

b) la mise en place, la coordination, l’évaluation et l’information sur le parcours, en lien avec le comité de coordination;

c) la centralisation, dans le respect de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel, de l’ensemble des données relatives aux primo-arrivants;

d) l’émergence et le soutien de partenariats entre les opérateurs;

 2° d’accompagner les initiatives locales d’intégration des personnes étrangères et d’origine étrangère, et coordonner des activités d’intégration dans le cadre des plans locaux d’intégration;

 3° de coordonner des activités d’intégration dans leur ressort territorial;

4° d’encourager la participation sociale, économique et politique des personnes étrangères et d’origine étrangère et les échanges interculturels;

5° de former les intervenants agissant dans le secteur de l’intégration des personnes étrangères et d’origine étrangère;

 6° de récolter sur le plan local des données statistiques;

 7° de se concerter avec les autres centres afin de mener des politiques cohérentes sur tout le territoire de la région de langue française.

– Décret 2014 –